14 mars 2016

San Francisco, my California Dream









L'autre jour j'ai reçu un petit mail sur Facebook d'une styliste avec laquelle je collaborais il y a trois ans qui me demandait de bonnes adresses à San Francisco car elle avait vu mes quelques photos sur Instagram l'été dernier mais n'avait pas trouvé de post à ce sujet sur mon blog! Mon dieu c'est vrai! Je n'avais pas écris un mot sur ce fabuleux voyage! Je me réveille donc aujourd'hui sous le beau soleil de la côte ouest américaine ( oui je sais c'est beau de rêver ).

Ayant déjà visité New York l'été précédent, nous avions vachement envie de poser nos valises de l'autre côté des USA ( non parce qu'en fait on est devenu de vrais fans des États-Unis ) et nous n'avons vraiment pas été déçu, San Francisco est une ville tellement belle et agréable à vivre!

Pour tout dire, on a surtout passé notre temps à manger et à se balader au gré des croisements de rues, sous le soleil du centre-ville, dans la brume au bord de l'océan, au milieu des arbres du grand parc ... mais surtout à manger. San Francisco n'est pas aussi grande que New York, mais on a bien senti les 22km de traversée (presque) quotidienne, du coup on n'a pas trop culpabilisé en se goinfrant de pancakes géants fourrés aux pépites de chocolats et aux fraises fraiches ( promis je vous donne l'adresse plus bas ). 



Nous logions dans un Airbnb chez l'habitant dans le quartier de Haight Ashbury, le fameux (ancien) quartier hippy de la ville. Même si aujourd'hui il ne reste plus qu'une ambiance hippy carton-pâte disneylandisée dans ses rues, le quartier est vraiment charmant. Les petites maisons de Page Street sont à tomber, on a presque envie de rentrer chez les gens pour leur dire que leurs petits jardinets bien fleuris et leurs façades parfaitement peintes nous ont émerveillé. Néanmoins, le soir venu, l'ambiance est légèrement refroidi d'une part par le fog venu de l'océan qui nous donnait l'impression que les Détraqueurs d'Azkabans n'allaient pas tarder à nous tomber dessus, d'autres part par les nombreux regroupements de hobos dû aux trois cliniques publiques qui se sont installés aux abords du Golden Gate Park, ils ne sont pas agressifs du tout mais ça impressionne un peu les trois premiers jours. J'ai tout de même de sublimes souvenirs d'Haight Ashbury, surtout pendant la Haight Ashbury Street Fair où l'ambiance était tout simplement dingue, entre les stands ultra kitsch de t-shirts psychédéliques, scènes de concert rock, le mélange des nuages de bulles de couleurs et de fumées noires des stands de grillades.


Dans nos adresses préférés à Haight Ashbury il y a le Cole Cafe où, décalage horaire aidant, nous avions pris nos premiers petit-déjeuners aux alentours de 7h du matin. La serveuse était surprise de nous voir arriver tout pimpant à une heure si matinale! Vous y trouverez de très bons cappuccinos, des muffins, des gâteaux et même du jus de germe de blé pressé à froid (plus hipster tu meurs). En plus à côté il y a une magnifique fresque arc-en-ciel qui vous transmet une bonne énergie dès que vous passez devant! Si vous avez envie de vous faire un petit dej', ou un diner, maison, vous avez aussi le Haight Street Market où nous allions tous les jours acheter nos fruits, nos gâteaux (mon dieu les oreo bio aux flocons d'avoine - raisin et crème de sirop d'érable!!!), nos fromages (ohhhhh le fromage aux myrtilles!!!). Pour diner je vous conseille la succulente salade de kale ou le très bon burger du Magniola Gastropub & Brewers, il y a pas mal de bruit (en même temps c'est un pub) mais on y est tout de même allé deux fois parce que c'était vraiment très bon (et puis le jeune serveur nous faisait vraiment rire avec ses "Sounds Good!" à répétition), sinon vous avez aussi le super resto Cha Cha Cha qui fait de la très très bonne cuisine et a une super bonne ambiance espagnole. 



D'Haight Ashbury vous pouvez soit allé vers le Golden Gate Park, soit vers Alamo Square ou vers Castro. Pendant une journée nous avions loué des vélos pour faire le tour du Golden Gate Park, on a raté les buffles mais on s'est régalé avec tous les jardins différents à visiter. Le Conservatory of Flowers est sublime, le Botanical Garden est incroyable (même si pour les américains la lavande est une plante espagnole!?!) et le Japanese Tea Garden est une vraie petite perle (on peut même y acheter des mikados japonais à la fraise!!!). On est allé jusqu'à l'océan en vélo, certes sous le brouillard, mais qu'est ce que c'était dépaysant! Bon le plus marrant c'est quand on s'est posé sur l'herbe un moment et qu'on s'est retrouvé sans faire exprès dans le coin des dealers de magic balls et autres space cakes, ils sont encore plus nombreux que les vendeurs de roses aux terrasses de cafés parisiennes! 






Castro est un super beau petit quartier, vous retrouverez à chaque coin de rue les vestiges de ce quartier historique du militantisme des droits des homosexuels. Vestiges parce qu'honnêtement celui qui fût l'un des premiers quartiers gays au monde, n'a pas encore su trop se réinventer, à la différence du Marais à Paris. On y trouve tout de même quelques boutiques de vêtements ( on a dévalisé la boutique Clobba et on adore nos t-shirts sérigraphiés sirènes et flamands roses ) et des bars assez moyens, par contre on a adoré Le Cafe Flore qui s'inspire très largement du Café de Flore de Saint-Germain, mais avec un très belle réinterprétation californienne et le Reveille Coffee Co pour sa sublime déco et ses bons cafés pour le goûter. Et comme de bons petits franchouillards, fan de Chérie FM et Radio Nostalgie, on est allé faire notre petit pèlerinage devant la célèbre Maison Bleue de Maxime le Forestier, entre Castro et le Mission Dolores Park, sur la 18ème, entre Sanchez et Church Street.

Un peu au dessus de Castro et à droite d'Haight Ashbury, se trouve le fameux Alamo Square où l'on peut observer les célèbres Painted Ladies, les cinq plus vieilles maisons victoriennes de la ville. Mais le plus intéressant étant surtout la belle vue sur la ville que l'on a du sommet du parc (oui les Painted Ladies avec les grattes-ciel du centre ville en fond c'est un peu la photo carte postale que tout le monde ramène dans sa carte mémoire au retour de San Francisco mais qu'est ce que c'est beau!). Et puis si vous avez envie de vous taper une indigestion dans les règles de l'art, pas très loin du square, vous trouverez le 4505 Burger & BBQ avec de sublimes burgers et des frites qui baignent dans l'huile épicé et la crème (une tuerie!!!). Sinon en partant par Hayes Street à droite des Paintes Ladies, vous tomberez sur un quartier super sympa avec plein de boutiques, de resto et de bars. D'ailleurs en parlant de bars on en a trouvé un super par hasard, le Two Sisters Bar & Books, bon c'était en plein après-midi et le bar en question était un bar à cocktail du coup on a pas vraiment testé les choses les plus intéressantes de la carte mais la déco et l'ambiance était super agréable. Il y a aussi les boutiques Azalea ( qui est super tendance et que je suivais déjà sur Instagram) et Rand + Statler (qui a une super sélection de prêt-à-porter et les sublimes chapeaux de Janessa Leone ).















À la pointe de Market Street, vous avez le Ferry Building. Deux fois par semaine vous avez un sublime marché bio! Vous avez plein de stand à l'intérieur du bâtiment mais aussi sur toute la Ferry Plaza au bord de l'eau avec une magnifique vue sur le deuxième pont de la ville. En plus il fait toujours beau à cet endroit de la ville. Quand nous visitions la ville nous avions toujours plusieurs couches de vêtements qu'on enlevait ou rajoutait au gré des changements de quartiers. On pouvait être en sweat-shirt et veste à Haight-Ashbury et se retrouver en t-shirt autour du Ferry Building. Le marché bio est vraiment formidable, il y a des stands de partout, avec de super bons produits. Le mieux c'est d'arriver en milieu de matinée et de se faire un déjeuner là-bas. Parmi les stands qu'on a préféré il y avait le Cap'n Mike's Holy Smoke qui fait des tartines de poissons succulentes. On a aussi testé les ferrys ( on avait eu un tel bon souvenir des traversées de l'East River entre Manathan et Brooklyn qu'on ne pouvait pas résister ) pour se balader aux alentours de la ville. Bon c'était nettement différent de New York parce qu'on s'est retrouvé en plein brouillard, mais on a adoré notre petite visite des Houseboats de Sausalito ( à 2km à pied de Sausalito pour dire vrai) qui était vraiment amusante! Sinon à partir du Ferry Building, il y a toute une promenade le long des quais avec quelques cafés parfois. Mais le plus intéressant est à Fisherman's Wharf, au Pier 39. De là vous avez une belle vue sur la sombre prison d'Alcatraz ( ... j'allais écrire Azkaban ah ah!), et le plus marrant ceux sont les éléphants de mer qui squattent littéralement toute une partie des quais pour se dorer la pilule! Ça sent très très fort mais ils sont adoooooraaaables! On était trop fan! En plus, juste à côté vous avez une sorte de petite place commerciale avec notamment une boutique géante de bonbons, le Candy Baron. Ça m'a fait plein de souvenirs à rapporter aux copains! 


À coté de Casto et en passant par Market Street vous avez aussi le petit quartier de Church! Honnêtement je pense qu'on a fait que manger par là-bas. On a d'abord testé chez Chow après notre grande balade sportive en vélo dans le Golden Gate Park, on a dévoré nos plats! Un matin on s'est aussi fait une indigestion dans les règles de l'art chez Crepevine, oui alors on aurait dû s'en douter quand on a commandé trois pancakes et que la serveuse nous a regardé de haut en bas avec un haussement de sourcil amusé, parce qu'arrivé à table je n'avais jamais vu des pancakes aussi grands de ma vie (ceux de la photo sont d'un autre petit dej' ... ceux de Crepevine il faut les imaginer bien trois fois plus grands, ils prenaient toute l'assiette!!!), en plus ils étaient fourrés aux pépites de chocolat et aux fraises fraiches, d'ailleurs tout était en taille XXL, mes deux mains étaient à peine assez grandes pour tenir mon cappuccino, le verre de jus d'orange était aussi grand qu'un venti chez Starbucks et je ne vous parle même pas de la taille de la bouteille de sirop d'érable et des boules de beurre au sommet des trois pancakes! Pour digérer ça on est vite allé faire du shopping ( oui oui c'est un moyen idéal pour dépenser ... des calories! ) chez Kenneth Wingard qui a une sélection de prêt-à-porter masculin super sympa! Bon si vous préférez éviter d'ingestion ( mais quelle idée alors que vous êtes aux USA ) il y a de super pâtisseries ( vous avez déjà goûté les sticky buns!!!) dans un magnifique petit patio chez Thorough Bread & Pastry !



Quand on a quitté Castro et qu'on a passé Church on découvre le quartier Mission au sud. C'est un quartier très imprégné dans la culture hispanique, mais toute une partie du quartier s'est transformé peu à peu en un Brooklyn de San Francisco. Des boutiques de créateurs ont poussé par ci par là, du super cafés ont ouvert leurs portes, mais le plus marrant et impressionnant à faire dans le quartier est certainement la chasse aux fresques dans les rues. Je ne me rappelle plus dans quelle ruelle j'ai vu ça, mais les peintures avaient envahit tous les murs c'était incroyable. Si vous avez envie de prendre un petit café il y a une adresse à absolument testé c'est le Four Barrel Coffee, il y a un espace et l'on voit même les énormes machines de torréfaction dans l'arrière boutique. En plus, juste à côté il y a une super boutique de vêtement homme, Taylor Stitch, qui fait des chemises trop cool!


Si vous avez envie d'une session de shopping compulsif ( ohhh allez on est en vacances hein! On peut bien oublier ses bonnes résolutions de l'année! ) il faut aller vers Union Square. Attention tout de même à ne pas trop vous aventurer trop loin et de tomber dans le Tenderlion, un quartier vraiment vraiment dangereux pour les touristes ( pour tous le monde en fait ), on a entr'aperçu le quartier de loin avec le bus touristique et c'était vraiment étrange. Pour ma part je ne suis allé à Union Square une seule fois pour aller faire de petites emplettes chez Target (le Monoprix américain) où j'ai passé, je pense, près d'un après-midi tellement je suis fan de tous les petits gadgets en collection éphémères signés par de grands noms du design, et chez Crate & Barrel, la marque de décoration. On est aussi tombé un peu par hasard en nous perdant dans le quartier sur Sweet Woodruff, et c'était une succulente surprise! 










Dans une autre de nos traversées de la ville ( une de nos premières en fait ) nous avons découvert la fameuse Lombard Street et le quartier de Russian Hill, où se passe les aventures des Chroniques de San Francisco. Avec le petit tram en bois c'est encore plus marrant! On a une vue sublime en haut de la rue toute en petits virages sur la superbe Coit Tower et en descendant sur Colombus Avenue apparait de façon magistrale la Transamerica Pyramid, tant de fois aperçue dans Charmed. D'ailleurs sur Colombus Avenue, à l'angle de Broadway Street, il y a une librairie très célèbre, City Lights Books qui a un petit côté librairie Shakespearienne de la rive gauche. C'est dans cette librairie que les écrivains de la Beat Generation ont commencé à se faire connaître. Et c'est à partir de là que l'on aperçoit le début de Chinatown, avec un changement très étrange de style de lampadaire, même si la sublime Dragon Gate du quartier chinois se trouve à Union Square, entre Bush Street et Grant Avenue. La Coit Tower est vraiment un monument à faire. Les fresques à l'intérieur sont assez mignonnes ( même si elles font un peu fake à cause de leurs restaurations ) et montre la vie ( et les façons de s'habiller ) des habitants à l'époque de la Grande Dépression. La vue du sommet est extraordinaire. Pour y aller on est passé par les Greenwich steps au niveau du Pier 23, c'est une magnifique petite grimpée verdoyante.

Il y a un autre super quartier qu'on a découvert un peu par hasard et franchement on a adoré ce petit coin entre California et Filmore Street. Il y a plein de boutique mode super sympa, une ambiance plutôt chouette et jeune. La Méditerranée ( qui a aussi une adresse à Castro, en face du Café Flore ) est un super restaurant où on s'est fait un déjeuner un peu tardif pendant notre balade. Bon la cuisine ne nous a pas trop dépaysé mais c'était délicieux! Un peu au dessus de ces quelques rues, on a trouvé un autre super restaurant, The Plant Cafe Organic, qui fait de super jus detox, smoothies et burger bio. On s'était encore un peu perdu et on avait faim et comme d'habitude dans cette ville on tombe toujours sur des adresses incroyables.

On est aussi allé au sommet des Twin Peaks mais honnêtement je n'en ai pas un souvenir impérissable. En fait ceux sont deux petits bouts de terre encerclés par une route. Franchement rien de très exceptionnel. Mais on a quand même vu arriver le brouillard à toute vitesse vers nous comme un immense nuage qui nous a englobé en quelques minutes et qui est parti s'engouffrer à toute vitesse en ville, comme une immense avalanche, c'était assez impressionnant.

Bon, on a tout de même pas fait que manger manger et manger à San Francisco, on a adoré découvrir le Musée de la Légion d'Honneur ( un musée français oups! ), qui a des expos temporaires et éphémères superbes. C'était le seul musée de la ville a avoir une exposition mode super intéressante quand nous y étions en visite. Pas très loin de là, avec un bus, on est allé sur le fameux Golden Gate, malheureusement nous étions dans le brouillard total, mais quand on levait la tête et qu'on apercevait les sommets de pont : Bonjour le Vertige! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire