6 février 2016

Transformer son appartement parisien en jungle tropicale



On ne peut pas dire que j'ai vraiment la main verte, mais tout de même je me défends bien. Après 17 ans à la campagne au milieu des poules et de l'immense jardin de ma mère j'ai bien été obligé de mettre la main à la pâte pour aider un peu. Et même si le goût pour le jardinage ne m'avait certainement pas gagné durant mon adolescence, le fait de vivre à Paris au milieu des grands immeubles, des routes, des voitures et du bitume à longueur de temps me fait apprécier de plus en plus cette idée du retour à la terre, au terroir et à la nature.

Bien sûr je ne suis pas encore prêt à quitter cette vie citadine infernale, même si j'en rêve dans les mauvais jours, je suis beaucoup trop attaché à cette ville pour m'en séparer si rapidement. Mais aujourd'hui je ne pourrais pas non plus me passer de mes plantes qui me redonnent de l'énergie et donnent à mon intérieur un petit côté feng shui (pas au niveau minimalisme de la pièce hein, non parce que ça c'est vraiment pas mon style).

En plus d'être jolies, les plantes ont l'avantage d'améliorer la qualité de l'air de l'appartement. D'ailleurs l'idée qu'il est mauvais pour la santé d'avoir des plantes dans sa chambre est fausse, le Co2 rejeté par ces dernières est véritablement infime, à part si bien sûr vous avez transformé votre chambre en serre tropical ... Pour ma part c'est surtout pour une raison esthétique que j'ai décidé de refaire entrer les végétaux dans mon appartement, le fait d'être bien calé dans le coin du canapé, et d'avoir les immenses feuilles du figuier-lyre flotter au dessus de ma tête est juste magique. Alors oui, transfomer son salon en jungle tropicale a un certain coût mais on peut commencer petit et attendre les anniversaires ou les fêtes pour nous en faire offrir de nouvelles.
Mes trois plus grosses plantes sont de la famille des ficus.
J'ai trouvé mon Ficus Benjamina (un des plus ordinaires ) chez Franprix pour moins d'une dizaine d'euros et malgré le prix très bas et un hiver qu'il avait plutôt mal supporté à cause des longues semaines de chauffage intensif, il est reparti de plus belle au printemps et ne cesse de faire de nouvelles pousses. Cet hiver par exemple le chauffage est beaucoup plus bas et je n'ai ramassé que deux trois feuilles fanées.
J'ai reçu le Kentia pour je ne sais plus trop quelle fête, mais ça a été un super cadeau trouvé chez une fleuriste du boulevard Richard Lenoir. Le pauvre a directement été attaqué par Tam Tam le chat qui lui a mangé toutes les pointes (pour les vomir deux minutes plus tard .... ), lui non plus n'a pas trop aimé le chauffage de l'hiver dernier, j'ai dû couper une ou deux tiges à la base, mais depuis tout va bien, à part qu'il faut le dépoussiérer très très souvent et qu'il aurait bien besoin d'un rempotage au printemps je crois.
Enfin le dernier des ficus, le Figuier-Lyre, était mon cadeau d'anniversaire de l'automne dernier et c'est une de mes plus grandes fiertés car il est très rare de voir ce genre de plantes (arbustes même, vu la taille) dans un appartement parisien, c'est la plante star des shootings déco et un vrai phénomène dans les beaux appartements américains. Pour le moment il a l'air de bien se plaire à la maison, on ne l'arrose pas trop trop, j'espère qu'il restera aussi peu compliqué par la suite.
Dans les plantes de plus petits gabarits, j'ai un coup de coeur pour le Dieffenbachia, qui a de magnifiques feuilles marbrées. Honnêtement on a failli jeter le notre il y a deux ans, mais il s'est remis à pousser de lui-même sans qu'on y fasse quoi que ce soit, et il ne s'arrête pas de grimper! Ma fougère aussi était magnifique, mais a eu beaucoup de mal à se faire au salon, elle était à deux doigts d'y passer mais je l'ai déplacé dans la salle de bain, une pièce beaucoup plus humide qu'elle adore. Pour le moment les petites pouces se redéveloppent au centre de la plante, j'attends juste de voir au printemps si le reste va redémarrer aussi.
Vous avez aussi les Aloe vera qui sont très souvent mouchetées et dans des formes originales mais elles sont encore plus fragiles que du verre, et je n'ai jamais réussi à en garder une sans qu'elle ne se brise. Au niveau de l'entretien elle ne demande pas grand chose à faire. La même chose pour les plantes grasses ou pour les cactus, très peu d'entretien, après il faut faire attention au chat qui peut renverser les pots, aux fenêtres qui peuvent s'ouvrir dans un coup de vent car vraiment ce type de plantes est très fragile.
Dans les petites plantes ( mais genre vraiment vraiment petites ) j'ai un faible pour mon Ficus Ginseng qui est un genre de bonsaï. Sauf que pour moi l'entretien d'un bonsaï est beaucoup trop fastidieux alors j'ai laissé mon ficus vivre comme il l'entendait. Du coup j'ai des branches qui poussent un peu dans tous les sens, de nouvelles pousses à foison mais ça me plait bien.
Les dernières plantes à avoir déposé leurs racines à la maison sont les Orchidées, j'en avais trouvé une en faisant le marché, et puis je me suis dit que même si elle ne refleurissait pas l'année d'après j'en aurais quand même bien profité. Mais je n'ai jamais eu le coeur de la jeter après sa floraison, après tout c'est un être vivant aussi. Et j'ai bien fait, je l'ai juste taillée deux trois yeux en dessous de la floraison et quelques mois plus tard les tiges ont grandit à toute vitesse et m'ont fait deux belles grappes d'une douzaine de fleurs. C'était sans compter sur Tam Tam le Chat qui m'a fait tomber l'orchidée de la cheminée, et les tiges se sont brisées à l'endroit où elles avaient été taillées un an auparavant. Depuis impossible de la faire repartir mais je ne désespère pas. Quand aux deux autres belles orchidées que l'on m'avait offert, j'ai dû finalement les tailler en urgence après leur floraison parce que les branches commençaient à pourrir. Je ne sais pas si c'est à cause de trop d'eau ou trop de courant d'air froid, mais je ne me suis vraiment pas trouvé chanceux sur ce coup là. J'espère qu'elles vont repartir toutes les trois l'été prochain. D'ailleurs si vous avez des conseils pour les faire repartir je suis preneur! 

3 commentaires:

  1. Bonjour, je suis à la recherche d'un beau Ficus Lyrata, le vôtre est superbe, pourriez-vous me dire où vous l'avez trouvé ? Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez Casanova à Paris. Sur les quais entre Chatelet et le Pont Neuf. Ils ont des plantes ma-gni-fiques!!!!!

      Supprimer
    2. Chez Casanova à Paris. Sur les quais entre Chatelet et le Pont Neuf. Ils ont des plantes ma-gni-fiques!!!!!

      Supprimer