1 février 2016

Les produits sans gluten sont-ils nos amis ?

Depuis déjà quelques mois on nous parle de plus en plus des produits sans gluten et surtout des bienfaits que l'on pourrait ressentir en retirant cette protéine de blé ( mais aussi de l'avoine, du seigle et de l'orge ) de notre alimentation. Comme beaucoup je me suis laissé berner par cette nouvelle campagne marketing pendant un moment et puis, en m'informant un peu plus, j'ai bien vu que toute cette nouvelle mode venue tout droit des USA n'avait pas vraiment de bases solides.

Effectivement le gluten est très dangereux pour les personnes qui y sont allergiques. Il s'agit alors d'une maladie coeliaque et c'est une véritable horreur. Cette maladie est certes encore assez mal diagnostiquée mais elle n'est pas à confondre avec une possible intolérance, la gravité de la situation n'est vraiment pas du même ordre. 

On peut remarquer dans nos supermarchés ( et surtout dans les boutiques bio qui fleurissent à tour de bras ) que les produits sans gluten ont envahit les étagères. Une super boulangerie gluten-free a même ouvert ses portes il y a un an dans la rue Oberkampf ( elle est très très bonne, je vous la conseille ). Le gluten est devenu peu à peu l'ennemi bobo n°1, et j'ai moi-même participé à cette vendetta sachant très bien que je n'avais aucun problème à assimiler cette protéine. Jusqu'au jour où je me suis dit que tout ça n'avait pas vraiment de raison d'être. Quitte à manger plus sainement, autant suivre les bonnes règles et ne pas se disperser dans toutes les directions qui ne nous concernent pas. 

Pourtant, qu'est ce que je n'ai pas entendu sur cette petite protéine collante. Que le blé étant de plus en plus modifié dans l'agriculture les problèmes liés au gluten ne font qu'augmenter dans nos sociétés occidentales, que le gluten était très mal digéré et assimilé par le corps ce qui provoquait des problèmes digestifs, des brûlures d'estomac et des ballonnements, que le gluten fatiguait l'organisme au moment de la digestion et l'empêchait de récupérer tous les autres nutriments essentiels de notre alimentation et finalement créait des coups de pompes à répétition, une fatigue chronique, que le gluten abîmait l'intestin grêle, le rendant acide et perméable, et aidait à la progression de certaines maladies, cancers et dépressions ... bref que le gluten était un monstre. Honnêtement quand on entend ça, quand on lit ça dans des bouquins de médecins, quand dans maintes reportages on nous montre que cette protéine est, en plus du blé, rajoutée dans un grand nombre de nos aliments raffinés, plats préparés et quand un grand nombre de sportifs de haut niveau déclarent dans leurs interviews l'avoir totalement supprimé de leur alimentation et observent une nette progression de leurs performances, etc ... on commence à prendre peur et se dire qu'après tout s'il faut juste supprimer quatre céréales de notre alimentation ça ne peut pas non plus nous faire de mal. 

Sauf qu'à côté de ça, on ne compte plus le nombre de médecins et nutritionnistes qui crient à la bêtise quand ils entendent qu'il faut absolument supprimer le gluten. Ils le répètent et ils le martèlent : le gluten n'est dangereux que pour une personne atteinte de la maladie coeliaque. Pour le reste de la population cela n'a aucune incidence sur l'organisme. Ils nous disent aussi qu'aucune véritable étude scientifique n'a encore pu prouver que le gluten avait les effets décrits précédemment sur une personne "lambda". Alors à force qu'on me le martèle dans les journaux de santé, à la télé ou à la radio, j'ai quand même fini par les écouter et me pencher un peu plus sur la question. 

Il y a surtout deux choses à ce moment-là qui m'ont interpellé. Tout d'abord le prix des produits sans gluten. Effectivement pour une personne totalement allergique à cette protéine, pouvoir enfin trouver du pain, des gâteaux et des pâtes dans son supermarché doit être une bénédiction, mais pour nous ces produits sont quand même excessivement chers. Allez comparer vous allez être stupéfaits! Cela coute environ cinq fois plus cher en "grandes surfaces" et je ne vous parle même pas des boutiques bio. Ensuite, quand on regarde de plus près la composition de ces produits ( et ça marche aussi souvent pour les produits de substitution au lait ) on ne peut pas dire que ces produits aient une valeur ajoutée niveau nutrition, c'est même plutôt le contraire. Il y a énormément de sucre, des indices glycémiques, dans la farine de riz notamment, beaucoup plus élevés et aussi beaucoup plus de gras, du beurre et de l'huile surtout, voir même de l'huile de palme chez les industriels les plus malins, pour palier à la différence de texture liée à la suppression du gluten. De quoi faire des produits sans gluten de bons faux-amis à y regarder de plus près. 

Pour ma part, à l'époque où j'ai ralenti, sans totalement éliminer le gluten de mon alimentation, j'ai tout de même ressenti un léger changement dans ma digestion. Je pense que cela vient surtout du fait que les produits, comme le pain ou les pâtes, sans gluten sont largement plus bourratifs et qu'on en mange par conséquent beaucoup moins. Mais le changement était loin, mais alors très loin, d'être flagrant. Le seul moment où j'ai pu le remarquer a été au petit-déjeuner. Souvent après le petit déjeuner j'étais un peu ballonné et écoeuré, j'avais l'impression d'avoir trop mangé alors que je me faisais un petit déjeuner tout à fait normal. Mais depuis que j'ai remplacé mes tranches de pain, mon beurre, ma confiture, mon café par un bol de riz soufflé sans sucre ajouté mélangé à un yaourt au soja ( malheureusement pas encore sans sucre ajouté ), un fruit ( banane, orange, pomme, kiwi ou baies rouges ), des noix et un thé ( sans sucre surtout ), non seulement je ne me sens plus du tout ballonné mais en plus de ça je suis en meilleure forme et ce, jusqu'à bien 13h ... au grand dam de mes collègues! Est-ce parce que j'ai supprimé le gluten, parce que j'ai supprimé le lait, le café, ou est-ce tout simplement psychologique? Je n'en ai aucune idée, mais en tout cas ce petit déjeuner de champion m'a même fait tenir l'heure entière de Body Pump hier matin c'est dire!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire